La Sicile, un voyage dans l'histoire

Les villes de Sicile

La Sicile ce sont des paysages à couper le souffle mais ce sont aussi des villes mythiques parfois antiques, sur lesquelles le temps ne semble pas avoir d’emprise.

Palerme

Palerme Sicile

A la croisée des routes commerciales, à la frontière entre l’Orient et l’Occident, Palerme a su conserver et valoriser les cultures apportées par ces échanges.
Palerme et ses 655 000 habitants est la capitale régionale de la Sicile.
Visiter Palerme c’est faire un voyage à travers le temps, de la présence grecque, phénicienne, aux invasions arabes et normandes.

Le sites touristiques ne manquent pas. Nous vous conseillons tout particulièrement les sites suivants:
– Le palais Abatellis (xve siècle) et sa grande Galerie régionale de Sicile. .
– Le musée archéologique régional Antonio Salinas
– La galerie d’art moderne Sant’Anna (GAM)
– Le musée d’art et d’archéologie Ignazio Mormino
– Le musée ethnographique sicilien Giuseppe Pitrè
– Le musée international des marionnettes Antonio Pasqualino (notre coup de coeur)
– Les marchés de Palerme réputés pour être les plus beaux marché d’Italie
– Les églises et les palais de Palerme

Catane

Catane Sicile

Fondée au 8ème siècle avant notre ère par une colonnie grecque, Catane est la deuxième plus grande ville de Sicile après Palerme, la capitale régionale.

L’histoire de Catane est similaire aux grande villes de Sicile. Occupée par les Romains, Catane prospère et sa position centrale en Méditerranée en fait une base base commerciale et militaire importante pour Rome.
A la chute de l’empire romain, Catane est envahie par les Arabes et les Romains.
La cité a toujours été la grande rivale de Syracuse située à l’extrêmité est de la Sicile.

Catane possède une identité forte, forgée par sa proximité inquiétante avec l’Etna.
Les habitants de Catane savent qu’ils vivent avec une menace latente sous les entrailles de la terre. Au 17ème siècle le volcan s’est réveillé et des coulées de lave ont ravagé la ville à deux reprises, tuant 30 000 personnes.

La ville possède de magnifiques palais d’inspiration baroque, une cathédrale, des églises, un marché au poissons réputé dans toute l’Italie.

 

Syracuse

Syracuse Sicile

Syracuse, Siracusa en italien, est un héritage de la Grèce antique, un témoignage de notre histoire.
Dans un décors baroque enivrant, les vestiges de la civilisations grecques nous plongent dans la vie passée de la cité.

Syracuse se raconte à travers les détails architecturaux de ses ruines et de ses bâtiments actuels.

La nécropole de Pantalica creusée dans la roche a été utilisé par les Grecs d’abord puis les Romains.
Noto et Palazzolo Acreide se situe dans le Val di Noto qui en 202 a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce sont deux villes absolument fantastiques. L’architecture baroque du 18ème siècle des ces deux cité est réputée mondialement pour être une des plus brillantes réalisation de l’influence baroque tardive.

Ces sites d’une rare beauté sont magnifiés par la végétation méditerranéenne alentour, le relief d’abord prononcé qui se termine en pente douce dans les eaux bleu azur de la côte de Syracuse.

Trapani

Trapani Sicile

Trapani est une charmante petite ville de pêcheurs. Vous rendre à Trapani c’est plonger dans un histoire qui commence dés le 14ème siècle. Le quartier historique d’influence baroque témoigne du passé fleurissant de la ville.

Lors de votre passage à Trapani, nous vous conseillons de visiter la basilique Maria Santissima Annunziata, la chiesa Sant’Agostino, et la chiesa Santa Maria di Gesù.
Parmi les autres curiosités découvrez la fontaine du Triton et le Palazzo della Giudecca.

Pour profiter d’une vision panoramique de la ville et de ses alentours, un téléphérique vous emmenera au sommet du mont Erice qui domine la ville.
Au même endroit se trouve la vielle ville d’Erice et ses ruines antiques.


Marsala

Marsala Sicile

Située à quelques kilomètres de Trapani, Marsala se visite et se déguste.
La ville est construite en « Contrades » à l’instar de Sienne en Toscane. Le centre ville de Marsala se visite comme un musée ouvert. L’architecture, les palais, les boutiques nous plongent dans plusieurs siècle d’histoire de la Sicile.

Marsala doit sa réputation internationale à son vin liquoreux du même nom. Le Marsala a été créé par un marchand anglais au 18ème siècle qui au vin blanc produit à Marsala ajouta du moût cuit, du sirop de raisin et de l’alcool distillé.

Le vin est confectionné dans les fermes viticoles qui entourent la ville.





 

Modica

Modica Sicile

Modica est certainement une des plus belles villes de Sicile. Accrochée à flanc de colline, chaque bâtiment d’influence baroque ressemble à un pierre qui assemblées les unes aux autres forment un dôme d’habitation.

Modica est une cité de 55 000 habitants environ située à l’extrémité sud de la Sicile.

Modica se sépare en deux zones bien distinctes, la Modica Alta (« Haute ») avec ses constructions qui partent à l’assaut de la la montagne et la Modica Bassa (« Basse ») située dans la vallée. La Modica Bassa étant la partie la plus vieille de la ville avec son centre historique du 18 ème siècle.

La cathédrale Saint Georges et le Palais Tommasi-Rosso sont deux édifices tout à fait extraordinaires que nous vous invitons à visiter.

 

Ragusa

Ragusa Sicile

L’histoire de Ragusa est singulière. Une grande partie de cette ville a été détruite par un tremblement de terre au 18ème siècle.  La cité a alors été séparée en deux quartiers. Ragusa supérieure et Ragusa Ibla.

Une nouvelle ville construite dans un style d’imitation baroque a alors vu le jour. La similitude est impressionnante.  Les chefs d’œuvres reconstruits et construits à la suite du tremblement de terre ont même été classés au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 2002.

La Ragusa Ibla est une ville construite sur les ruines de la ville détruite. Malgré cette nouvelle histoire plus récente, Ragusa Ibla compte plus d’une cinquantaine d’églises et Palazzi  tous construits dans un style baroque.

 

Messine

Messine Sicile

Avec ses 240 000 habitants, Messine est une des plus grandes cités de Sicile.
La ville se situe sur la côte ouest du détroit de Messine qui sépare la Sicile du continent.

Messine est une ville densément peuplée qui s’étend sur une longue bande de terre coincée entre les montagnes Peloritani et le mer Ionique.

L’histoire de Messine n’est pas un long fleuve tranquille. La ville a connu de nombreuses guerres et autant d’occupations étrangères qui ont influencé, façonné la ville au grès des croyances, des styles architecturaux des époques.

Dans notre histoire moderne personne n’a oublié le tremblement de terre de 1908 qui fit plus de 80 000 morts et rasa la ville dans son intégralité.
Ce tremblement de terre est sûrement l’un des plus destructeur qu’ait connu l’Europe de l’ouest.

Messine est en particulier son port sont un site stratégique, commercial et militaire pour toutes les transactions entre l’Italie et la Sicile.



Marzamemi

Marzamemi Sicile

Marzamemi est un village de pêcheur du sud-est de la Sicile. Il est l’un des plus beaux de la Sicile.

Marzamemi doit sa réputation et son développement à la Tonnara (usine de transformation du thon). Le site n’est aujourd’hui plus exploité mais la pêche est toujours une des activité les plus importante du village avec le tourisme.

Ce qui touche à Marzamemi c’est l’authenticité du lieu. Rien n’est surfait ce qui il faut bien l’avouer est chose rare de nos jours.

L’été, en juillet, Marzamemi accueille un festival de film. Les séances ont lieu sur la place du village avec des projections à même les murs des immeubles.
L’ambiance est agréable, apaisante. Marzamemi respire la Sicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.